Que choisir

Bien choisir ma pompe à chaleur piscine

Publié il y a 6 mois #chauffagepiscine | #pompeachaleurpiscine

Nombreuses sont les solutions qui s’offrent à vous si vous souhaitez chauffer votre piscine. La pompe à chaleur est l’une d’entre elles.
La pompe à chaleur séduit plus d’un, grâce à ses caractéristiques hors pair qui font d’elle un accessoire incontournable pour sa piscine.
Vous avez déjà entendu parler de pompes à chaleur et vous avez reçu plein d’informations que vous n’avez pas forcément compris. Eh bien pas de panique ! Vous êtes sur la bonne fréquence, nous sommes là pour lever le doute, répondre à vos interrogations et vous aider dans le choix de votre PAC.

Comment fonctionne une pompe à chaleur (PAC) ?

pompe à chaleur 1
pompe à chaleur 2

La pompe à chaleur (PAC) utilise un procédé de fonctionnement simple, efficace et fiable pour chauffer l’eau de votre piscine.
En effet, elle capte les calories présentes naturellement dans l’air et les restituent à l’intérieur de votre piscine afin de la chauffer. Cette méthode complètement naturelle vous permettra de profiter de votre piscine.

Les critères à prendre en compte pour choisir sa pompe à chaleur piscine

Avant d’acheter votre pompe à chaleur, vous devez connaître :

Le volume d’eau de votre bassin

Il déterminera la puissance de la PAC que vous devrez choisir. Plus vous avez une piscine avec un volume élevé, plus vous devrez choisir une PAC plus puissante.

Le type de piscine

Le choix de votre PAC dépendra également du type de piscine dont vous disposez (Hors-sol, miroir ou à débordement).

Les conditions climatiques de votre région

Les besoins fournis en termes de puissance de votre pompe à chaleur ne seront pas les mêmes en fonction de votre zone géographique. Si vous habitez une zone froide, tempérée ou chaude, vous devrez choisir une PAC adaptée aux conditions climatiques de votre région.

La période d’utilisation et la température souhaitée

Si vous souhaitez vous baigner beaucoup plus longtemps avec une température précise, il vous faudra également une pompe à chaleur capable de fonctionner à ces périodes de l’année et à ces températures.

La configuration de votre bassin

Les caractéristiques d’une PAC peuvent varier suivant l’exposition aux vents de votre piscine, la présence d’une bâche ou d’un volet ou si cette dernière est en altitude.

Le type de traitement que vous utilisez pour votre bassin

Si vous avez une eau acide ou que votre piscine est traitée au sel, vous devrez vous orienter vers des pompes à chaleur avec un échangeur en titane ou PVC. Priorisez un matériau inoxydable si vous n’êtes pas dans ce cas.
Une fois, que vous avez la réponse aux différents éléments énumérés juste au-dessus, il vous faudra prendre en compte des critères beaucoup plus techniques mais qui sont importants et déterminants si vous souhaitez effectuer un achat optimal.

Le coefficient de performance

C’est le rapport entre la puissance d’énergie produite et la puissance d’énergie consommée. Plus le coefficient est élevé, plus le système est performant et le rendement élevé, ce qui veut également dire que plus le COP est élevé, plus la consommation d’énergie est faible. Il est important de prendre en compte la température de l’air ambiant et de l’eau. En effet, puisque votre pompe utilise l’air ambiant pour son fonctionnement, votre pompe n’aura pas le même rendement s’il fait 10°C ou 28 °C. Votre COP changera en fonction de la différence de température existante entre l’air ambiant et la température consignée. Plus l’écart entre ces 2 éléments est faible, plus le COP est élevé et la piscine sera facile à chauffer.
Le coefficient maximal étant 7.

La montée en température

La PAC en moyenne augmente la température de l’eau de 2 ou 3 degrés par jour. Pas de panique, cela est tout à fait normal. La rapidité de la montée en température de l’eau de votre bassin dépend de la puissance de votre PAC mais également de la température initiale de l’eau, la température souhaitée, la zone géographique ainsi que l’exposition aux vents ou la présence d’une bâche ou d’un volet.

Le niveau sonore

Critère très important, personne ne veut d’une pompe à chaleur qui fait énormément de bruit et dérange tout le voisinage. Plus elle est silencieuse, mieux c’est !
Le niveau sonore des PAC peut varier de 20 à 65 dB. Optez pour une pompe à chaleur qui fait peu de bruit lorsqu’elle est en fonctionnement.

Les différents types de pompes à chaleur

La réversible

Double fonction pour ce type de PAC. La réversible, comme son nom l’indique peut également rafraichir l'eau d’un bassin trop chaud lors des fortes chaleurs. Ainsi, cette catégorie de pompes à chaleur peut aussi bien chauffer que refroidir votre bassin.

L’inverter

Grâce à un compresseur surdimensionné, La PAC Inverter est capable de fonctionner sur différentes fréquences. Celle-ci tourne au ralenti, une fois que la température souhaitée est atteinte. Ce fonctionnement beaucoup plus adaptatif réduit considérablement la consommation énergétique, prolonge la durée de vie de l’appareil et réduit également les nuisances sonores.

La Full Inverter

Plus performante que la pompe à chaleur Inverter, la Full Inverter contrôle avec précision sa vitesse de fonctionnement. Le compresseur et le système de ventilation s’adaptent aux besoins réels de chauffe permettant ainsi un fonctionnement optimal de l’appareil, de faire des économies considérables et prolongera davantage la durée de vie de votre pompe à chaleur.

La 4 saisons

Grâce à leur système antigel, les PAC 4 saisons comme vous l’avez sûrement deviné peuvent fonctionner toute l’année et ce même avec des températures négatives avoisinant généralement -10°C. En effet, une PAC 4 saisons doit avoir un bon rendement et être capable de chauffer convenablement votre bassin même à des températures négatives (-10°C). Idéales pour les personnes souhaitant profiter de leur bassin tout au long de l’année.

Partager votre lecture

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Continuer la lecture