Que choisir

Quel type de piscine choisir ?

Publié il y a 6 mois #piscineenterree | #piscinehorssol | #piscinenaturelle

Vous vous êtes décidé à installer une piscine chez vous, ça y est ! Mais laquelle ?! Le budget, le terrain, vos besoins sont tout autant de paramètres à prendre en compte pour bien choisir sa piscine.

Pour commencer, l’espace. En fonction de la taille et de la forme de votre jardin en dépend la forme de votre piscine : ronde, ovale, rectangulaire ou avec une forme sur-mesure.

Les deux types de piscines :

  • La piscine enterrée ou dite creusée,
  • La piscine hors-sol.

Quelque soit le type de piscine, elles peuvent généralement être vendues sous forme de kits. Ces kits sont moins chers et souvent plus rapides à installer.

Choisir une piscine enterrée, pour plus de confort

Avant de choisir un piscine enterrée, il faut prendre en compte plusieurs éléments. La construction d’une piscine enterrée implique un grand espace, un permis de construire ainsi qu’un budget plus élevé. C’est un chantier qui doit être réalisé par un professionnel.


Il existe plusieurs types de fond de piscine : plat, en pente douce, en pente composée, en pointe de diamant, avec fausse... Tout dépendra de l’usage que vous souhaitez faire de votre piscine lors de vos baignades.


Il existe différents modèles de piscine enterrée :

La piscine miroir

Avec son niveau d’eau exactement au même niveau que le sol, elle a un aspect extrêmement plat. Lorsque l'eau est extrêmement calme, l'effet miroir est à son summum. L’évacuation de l’eau se réalise généralement par de petites fentes très discrètes.

Piscine miroir

La piscine à débordement

C'est une piscine composée d'un ou plusieurs côtés qui donnent sur le vide, créant une chute d’eau. Le bruit produit par la cascade apporte un côté relaxant, en plus du fait de profiter pleinement de la vue dégagée.

Piscine à débordement

Bon à savoir :

Une piscine peut être miroir et à débordement, pour encore plus de luxe !

La piscine naturelle

Elle fonctionne avec un système de filtration composé d’un écosystème. Cette piscine exige la construction de plusieurs bassins :

  • Un conçu pour la baignade,
  • Un pour la filtration dit lagunage avec des plantes,
  • Et un pour la régénération avec du granulat (fragment de roche).

L’aspect du bassin se rapproche d’un étang. Une grande construction est nécessaire pour posséder ce nouveau genre de piscine qui est bien plus coûteuse !

Piscine naturelle

Choisir une piscine hors-sol, pour plus de facilité

Voici quelques règles communes à l’installation d’une piscine hors-sol, qui sont le plus souvent livrées en kits. Premièrement, il faut avoir un terrain plat et mis à niveau, grâce à une couche de sable bien tassé si besoin. Un terrain sans cailloux ou autres objets pointus pour ne pas abîmer ou percer le liner. Un tapis de sol ou des dalles de protection en mousse peuvent être installés pour plus de sécurité.

La piscine tubulaire

La piscine tubulaire rapide à monter est composée d’armatures tubulaires métalliques. Pour les budgets moyens, l’avantage est de pouvoir la monter en quelques heures et de pouvoir la démonter en fin de saison si vous le désirez.

Piscine tubulaire

La piscine rigide

La piscine rigide en acier est plus solide qu’une piscine tubulaire puisque l’extérieur du liner est protégé. Les piscines en acier existent en différentes coloris pour matcher avec votre mobilier de jardin : blanc, noir, noir graphite, gris anthracite, imitation bois…

Piscine en acier

Il faut prendre en compte dans les dimensions qu’une piscine hors-sol ovale ou rectangulaire aura des jambes de force, des deux côtés. Contrairement à une piscine tubulaire, elles ont pour but de rester de façon permanente dans le jardin. Il y a même possibilité d’enterrer ou semi-enterrer sa piscine en acier. Mais il faudra suivre les consignes du fabricant ainsi qu’avoir les autorisations au préalable.


Il existe la piscine rigide en bois. Avec les mêmes caractéristiques que la piscine rigide en acier, mais pour un budget plus élevé car haut de gamme.
 

Piscine hors-sol en bois

La piscine autoportante

La piscine autoportante dérivée d’une piscine gonflable. Le plus d’une piscine autoportée ou auto-stable est son installation très rapide. Il suffit de gonfler le boudin de la partie supérieure puis de réaliser le remplissage.

Piscine autoportée

La piscinette ou pataugeoire gonflable

Enfin, si l’espace vous manque vraiment, vous pourrez choisir un modèle de petite piscine. Elle permettra aux enfants de profiter d’une eau fraîche durant l’été : une piscinette ou pataugeoire gonflable à moindre coût !

Petite piscine gonflable pour enfants

Partager votre lecture

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Continuer la lecture