Les bons tuyaux

Comment mettre ma piscine enterrée en hivernage passif ?

Publié il y a 2 mois #hivernage | #hivernagepassif | #hivernersapiscine | #piscineenterree | #piscinesdumonde

L'hiver approche à grands pas et vous avez décidé de mettre votre piscine sur pause pendant cette période ? L'hivernage passif, appelé également total ou complet est le meilleur moyen pour le faire.

Ne partez pas ! Nous allons vous dire tout ce qu'il y a à savoir pour un hivernage passif réussi.

 

La première chose à savoir c'est qu'on ne réalise pas d'hivernage passif tant que l'eau de la piscine n'a pas atteint les 12°C. On ne va pas juste se contenter de vous dire ça sans explications. Donc la voici :

En-dessous de 12°C, les bactéries ne se développent plus, donc l'eau a très peu de chance de virer au vert. Cela signifie aussi qu'au retour des beaux jours, vous devrez être vigilant à la température de votre eau et remettre la piscine en fonctionnement à partir de 12°C.

 

Pour être plus clair, si vous habitez une région froide et que vous n'avez pas installé un coffret hors-gel sur votre système de filtration, il est obligatoire de réaliser un hivernage passif.

 

Hivernage-passif

Le mode d'emploi pour un hivernage total réussi !

1. Une piscine propre comme un sous neuf !

Pour cette étape, vous aurez besoin de matériel pour le nettoyage manuel ainsi que d'un robot hydraulique si vous le souhaitez. Attention, l'utilisation d'un robot de piscine électrique est proscrite dans une eau à 12°C. Ce type de robot peut rapidement s'endommager lors de son utilisation dans une eau en dessous de 17°C.

 

Balayer, nettoyer, astiquer,.... Vous avez la chanson dans la tête ? Et bien ne la perdez pas, elle vous sera d'une grande utilité lors de cette étape.

 

Prélevez toutes les feuilles et autres débris à l'aide de l'épuisette de fond et/ou de surface. Effectuez un brossage méticuleux des parois et de la ligne d'eau. Pour terminer, récupérez toutes les particules restantes au fond de votre bassin.

2. Un filtre pur comme au premier jour !

Profitez de cette étape pour prendre soin de votre filtre et le nettoyer de fond en comble en procédant à sa désinfection et à son détartrage.

Procédez comme suit en fonction du type de filtre dont vous disposez :

Pour un filtre à sable (système le plus répandu) : Débutez par un lavage classique de votre filtre, comme vous le faites habituellement : nettoyage, rinçage et plusieurs contre-lavages. Une fois fait, coupez la filtration et versez le produit détartrant spécial filtre en passant par le couvercle. Attention à bien suivre le mode d'emploi du produit. Une fois cette manipulation faite et que le mode d'emploi a bien été suivi à la lettre, vous pouvez à nouveau, lancer un contre-lavage.

 

Pour un filtre à cartouche : Accédez à l'intérieur du filtre pour en sortir la cartouche. Procédez au nettoyage méticuleux de la cuve. Ensuite, vous allez vous occuper de la cartouche. Dans un premier temps, rincez-la à l'aide d'un jet d'eau pour enlever un maximum d'impuretés. Il existe également des brosses qui permettent d'accéder plus facilement dans les pliures. Ensuite, on passe à la désinfection. Vous avez deux solutions : faire tremper pendant 15 minutes votre cartouche dans une solution à base d'acide chlorhydrique ou encore d'acide acétique, en prévoyant une dose de produit pour 20 doses d'eau. Ou alors, opter pour une solution beaucoup moins compliquée avec le nettoyant cartouche à pulvériser. Ensuite, détartrez votre cartouche avec le produit adéquat.

 

Pour un filtre à diatomées : La procédure est un peu plus fastidieuse. Vous reprenez la première étape de lavage du filtre à sable. Ensuite, vous allez devoir ouvrir et démonter tous les éléments filtrants comme les plateaux ou bougies et les plonger dans un produit détartrant. Terminez par le brossage et le rinçage du filtre et faites sécher le tout.

3. Un traitement choc pour une eau claire comme de l'eau de roche !

Une des étapes les plus importantes de la procédure : le traitement choc ! Vous devez absolument la réaliser dans tous les cas même si votre eau n'est pas verte.

Avant toute chose, analysez votre eau et vérifiez tous les taux en particulier le pH et le stabilisant. Réajustez-le pH si besoin. N'oubliez pas qu'un bon pH se situe entre 7,2 et 7,4. Il existe différents types de produit comme les bandelettes ou encore les testeurs électroniques.

 

Pour un traitement à base de chlore, le traitement sera différent en fonction de votre taux de stabilisant. S'il est trop élevé. Il est fortement conseillé de renouveler une partie de votre eau pour le faire descendre. Ensuite, préférez un traitement choc avec du chlore non stabilisé ou de l'oxygène actif choc. Si par contre, votre taux de stabilisant est correct, vous pouvez utiliser un chlore choc classique.

 

Vous avez opté pour un traitement à base d'oxygène actif, il est recommandé de rester sur un oxygène actif choc.

 

Votre traitement est à base de brome, orientez-vous vers un brome choc.

 

Pour un traitement au PHMB, utilisez le PHMB et réajustez votre taux entre 30 et 40.

 

Une fois le produit ajouté dans la piscine, laissez tourner la filtration pendant 24 h pour un traitement à l'oxygène actif et 48h pour les autres.

 

Hivernage-passif

4. Une eau en-dessous de tous niveaux !

Nous voici à l'étape où vous allez devoir mettre tout votre système de filtration, de l'aspiration au refoulement, hors d'eau. Cela va empêcher l'eau d'entrer pendant l'hiver et éviter ainsi toute dégradation de votre système. Il vous suffit donc de vider votre piscine jusqu'au moment où la ligne d'eau arrive 10 cm en dessous de la pièce à sceller la plus basse de votre bassin qu'il s'agisse de la prise balai, des buses de refoulement ou des skimmers. Vous pouvez effectuer cette vidange à partir de la bonde de fond mais également à l'aide d'une pompe vide cave.

 

Hivernage-passif
Niveau d'eau à respecter

 

Il est important de ne jamais vider complètement votre bassin lors de la période hivernale au risque d'endommager de manière irréversible tout votre système de filtration ainsi que la structure et le revêtement de votre bassin.

5. Une filtration qui pourra dormir sur ses deux oreilles !

Il est temps pour votre système de filtration de se reposer. Pour cela, vous allez procéder à la vidange de tout votre système. Cette étape est très importante et doit être réalisée méticuleusement.

Si par malheur, il restait de l'eau dans les canalisations au moment des gelées, l'eau contenue va geler. Comme vous le savez la glace est plus volumineuse que l'eau, elle va donc faire pression sur vos canalisations et faire éclater vos tuyaux.

 

Avant toute chose, coupez l'alimentation électrique de votre système et positionnez la vanne de votre filtre sur le mode hivernage.

Procédez à la vidange des différents éléments de votre système comme la pompe, le filtre, la nage à contre-courant,... Pour cela, vous pouvez utiliser les bouchons de purge qui sont installés sur votre matériel.

Maintenant, vous allez procéder à la purge des canalisations. Pas de panique, vous allez voir que c'est très simple ! Il vous suffit d'ouvrir les vannes d'arrêt des skimmers, des buses de refoulement et de la prise balai. Une fois fait, vous pouvez refermer.

Ensuite, vous devez mettre à l'abri les équipements et les accessoires comme l'électrolyseur, les régulateurs, l'échelle,.... Nous vous conseillons de vous référer aux différentes notices afin de les hiverner correctement.

6. Une piscine parée de ses plus beaux accessoires !

Vous allez maintenant mettre en place, l'équipement d'hivernage. Afin de protéger vos canalisations, placez les bouchons d'hivernage sur les buses de refoulement et la prise balai.

 

Ensuite, positionnez les bouteilles Gizzmo (rien à voir avec le film 😉) dans les skimmers.

 

Pour terminer, mettez les flotteurs sur la diagonale de votre bassin. Ils permettent d'absorber la pression du gel et décharger les parois de votre bassin. Si vous résidez dans une région où il neige beaucoup, vous pouvez en installer sur la largeur et la longueur.

Voici un petit calcul pour connaître le nombre de flotteur dont vous avez besoin en fonction de la taille de votre piscine:

√(longueur² + largeur²) = xxx / 0,50 qui correspond à la longueur d'un flotteur. Prenons un exemple : √(6² + 3²) = 6,7/0,50 = 13. Vous avez donc besoin de 13 flotteurs.

7. Le meilleur des somnifères pour votre bassin !

Vous arrivez à l'étape où vous allez réellement mettre votre piscine en hivernage. Dans cette étape, vous allez verser un produit d'hivernage dans votre bassin. Sachez qu'il existe différents produits sur le marché ainsi que des packs intégrants le produit d'hivernage et ses accessoires en fonction de la taille de votre bassin.

 

hivernage-passif
Pack hivernage complet

 

Il est important de lire attentivement le mode d'emploi de votre produit et de bien le respecter. Une fois le produit versé, remuez votre eau pour bien mélanger le produit.

8. Une piscine parfaitement bordée !

Vous êtes arrivé à la dernière étape. Vous allez positionner la bâche d'hiver, elle va protéger votre eau de la pluie, des débris et de la lumière au cours de la période hivernale.

Conseil de pro : Afin d'empêcher l'eau de pluie de stagner sur votre bâche, nous vous recommandons de glisser un ballon gonflable sous votre bâche, l'eau ruissellera directement sur les côtés du bassin. Ne laissez pas les saletés et la neige s'accumuler sur la bâche, pensez à les retirer régulièrement.

 

Hivernage-passif
Exemple d'une piscine sans bâche d'hiver

 

Nous sommes arrivés à la fin de notre article, vous avez bien mérité une petite pause devant un bon chocolat chaud ! Nous vous souhaitons de passer un excellent hiver !

Partager votre lecture

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Continuer la lecture