Les grandes questions

Piscine au sel : comment ça marche ?

Publié il y a 4 mois #traitersoneau | #piscineausel | #electrolyseur

Quels équipements avoir pour une piscine au sel ? Quel sel utiliser et pour quelle quantité ? 🧂 Beaucoup de questions se posent quant au fonctionnement et à l'équipement nécessaire pour avoir une piscine avec un traitement au sel. Mais la piscine au sel a tellement d'avantages (économique, efficace, doux pour la peau, écologique) que de nombreux particuliers sautent le pas malgré l'investissement financier !

Pour info, une piscine traitée avec des produits chimiques, tels que le chlore ou le brome, peut être facilement aménagée en piscine au sel 😉

Quels équipements pour sa piscine au sel ?

Une piscine au sel a besoin d'équipements particuliers pour pouvoir désinfecter l'eau correctement.

L'installation de base (la pompe , le coffret et la filtration piscine) reste obligatoire pour filtrer et faire circuler l'eau convenablement.

 

L'électrolyseur au sel, l'élément indispensable !

Un électrolyseur au sel, ou bien stérilisateur au sel est le produit qui fera que votre bassin sera désinfecté au sel. Il se monte sur le circuit de filtration et il est notamment composé de la cellule d'électrolyse, l'élément le plus important.

Avec une eau dure (avec une forte teneur en calcaire), un modèle d'électrodes avec un inverseur de polarité automatique est préférable. Celles-ci sont autonettoyantes mais l'oxydation arrive quand même avec le temps.

Electrolyseur Zelia pour piscine
Piscine au sel : électrolyseur Zelia
Ecostérilisateur au sel Intex
Écostérilisateur Krystal Clear d'Intex

Pour rappel :

Le taux de pH idéal de l'eau de votre piscine est entre 7,2 et 7,4. Pour vous simplifier encore plus la vie, vous pouvez coupler l'installation avec un régulateur pH.

La cellule ne doit pas être endommagée et il faut aussi penser à la nettoyer de temps en temps. Celle-ci a une durée de vie moyenne de 5 à 10 ans sans usure prématurée. Nous vous déconseillons d'avoir une eau de bassin en dessous de 16°C au risque d'endommager les plaques d'électrodes.

 

Pour l'hivernage de la cellule : stoppez l'électrolyseur et fermez les vannes by-pass. Démontez la cellule et nettoyez la avec un produit détartrant. Une fois sèche, stockez la dans un endroit sec et sans lumière.

 

Un régulateur Rédox, pour automatiser l'installation

Un contrôleur rédox ou régulateur RX permet de contrôler le taux de chlore présent dans l'eau (Redox = REDucteur OXydant). Il est composé d'un boîtier et d'une sonde.

 

Avec l'analyse du pouvoir oxydant de l'eau faite par la sonde, vous connaîtrez sa capacité à désinfecter. Le potentiel oxydoréducteur se mesure en millivolts → mV. La valeur doit idéalement se trouver entre 650mV et 750mV. Les valeurs peuvent être ensuite traduites en PPM (partie par million) ou mg/l pour connaitre le taux de chlore dans l'eau. Chaque régulateur a son tableau de correspondance.

 

Contrôleur redox
Régulateur Micro Rx
Sonde de controleur redox
Sonde pour contrôleur Redox

Lors de l'hivernage de l'appareil, il vous faut la stocker à la verticale avec son bouchon rempli de la solution d'origine ou dans un verre d'eau. Attention, la sonde ne doit en aucun cas se retrouver à l'air libre !

 

Un volet adapté au système d'électrolyse

Cet équipement est optionnel mais doit être sélectionné avec soin.

Effectivement, l'utilisation d'un volet peut provoquer un taux de sel trop élevé dans l'eau. Pour éviter cela, il faut installer une couverture avec contact sec pour électrolyse.

 

Le volet informera automatiquement l'électrolyseur qu'il est en position fermé et le taux de sel diffusé dans l'eau sera adapté. En effet, avec un volet il y a moins d'évaporation d'eau.

 

Sans oublier le sel, le consommable

Vendu par sac de 20 ou 25kg généralement, ce sel ressemble souvent à des amas ou des cristaux.

Sacs de sel pour piscine
Sacs de sel pour électrolyseur

La première quantité de sel à verser dans la piscine est conséquente. Elle dépend bien sûr du volume d'eau de votre bassin. Mais ensuite, il faudra en ajouter petit à petit afin de garder le bon taux de sel dans l'eau.

Pas d'inquiétude, le goût de l'eau est bien évidemment beaucoup moins salé que celui de l'eau de mer ! La teneur en sel est environ 9 fois moins importante.

 

Pour rajouter moins de sel dans votre piscine (et donc faire des économies) voici un bon conseil : limitez l'évaporation avec une couverture adaptée pour électrolyse ou une bâche à bulle !

 

Comment fonctionne l'électrolyse ?

Votre piscine avec traitement au sel s'inspire de l'écosystème marin pour une désinfection naturelle, avec une création de chlore qui reste doux pour la peau et les yeux.

Ce chlore naturel est autant désinfectant, oxydant, antifongique et antibactérien que du chlore. Ce chlore va permettre la désinfection de l'eau, tout en douceur pour vous, sans odeur de produits chimiques.

 

La cellule va oxyder le sel présent dans l'eau de votre piscine. C'est à dire ? 🤔

Ça veut dire que le sel contenu dans l'eau va se transformer en deux éléments : du chlore naturel et de la soude caustique (hydroxyde de sodium).

Après avoir désinfecté l'eau le chlore va, sous l'impact des rayons du soleil, se retransformer en sel en se combinant avec la soude caustique. C'est un cycle constant.

 

L'eau ne pique pas les yeux et elle agresse moins la peau et les cheveux : c'est donc le traitement idéal pour les personnes à la peau sensible ou les enfants !

Partager votre lecture

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Continuer la lecture