Suivez le guide

Remise en route de votre piscine, le bon mode d’emploi !

Publié il y a 6 mois #entretienpiscine | #traitementchimique | #traitersoneau | #remiseenroutepiscine

Les beaux jours arrivent à grands pas… La température de l’eau de votre bassin est supérieure à 15°C ? Bonne nouvelle, il est temps de procéder à la remise en route de votre piscine !

Si vous êtes un professionnel dans ce domaine, vous n’aurez aucun mal à connaître les bons gestes et vous ne serez d’ailleurs pas en train de lire cet article.

Par contre, si vous faites partie des personnes qui sont plutôt Team DIY et qui vont procéder à leur première mise en route, vous allez avoir besoin de toutes les clés pour réussir votre baptême sans vous mouiller !

Tout au long de votre quête, gardez bien en tête, qu’une opération remise en route réussie est le résultat de l’addition des bons produits chimiques et d’un nettoyage de votre piscine en profondeur.

Trêve de bavardage et passons directement au plus important !

Remise en route piscine réussie

Redémarrer sa piscine étape par étape !

Étape n°1 : Le nettoyage du revêtement

Procédez au brossage méticuleux de toutes les parois, attention à n’oublier aucuns recoins. Avec l’aide d’une petite brosse ou d’un chiffon doux, nettoyez la ligne d’eau. Vous pouvez également utiliser un produit qui va dégraisser et nettoyer la ligne d’eau en complément.

Étape n°2 : L’ajustement du niveau d’eau

Il est préconisé de changer l’eau de sa piscine tous les 4 à 5 ans. Afin de pouvoir suivre cette préconisation, il est recommandé de changer 1/3 du volume d’eau de sa piscine une fois par an au moment de la remise en route. Ce renouvellement d’eau permet d’allonger sa durée de vie initiale, de faciliter son traitement et d’éviter d’avoir une eau surchargée en produits.

Étape n°3 : Le nettoyage du filtre à sable

Si votre système de filtration est composé d’un filtre à sable, la vanne doit être positionnée sur lavage à contre-courant. Versez un produit spécialement fabriqué pour la désinfection dans votre filtre. Et procédez à la mise en route de la filtration. Laissez-la fonctionner en continu jusqu’à l’obtention d’une eau claire.

Étape n°4 : L'analyse de l'eau

Avant de traiter votre piscine, il est indispensable d'analyser l'eau de votre bassin. Pour cela, utilisez des bandelettes testeuses ou testeur électronique en fonction de vos préférences. Vous pouvez également la faire analyser dans certains magasins.

Étape n°5 : Le traitement anti-calcaire

Le calcaire peut s’avérer être une source de problème dans une piscine. Si vous n’êtes pas équipé d’un adoucisseur, il est fortement recommandé de traiter votre bassin de manière préventive avec un produit adapté.

Cet anti-calcaire agit en tant que séquestrant des ions de magnésium et de calcium. Il empêche ainsi le tartre de se déposer sur les parois de la piscine ou sur vos différents équipements.

La procédure s’effectue 3 à 4 fois par an. En début et en fin de saison ainsi qu’une ou deux fois en milieu de saison, en fonction de l’état de votre bassin.

Il ne faut pas prendre ce problème à la légère car le tartre peut participer à la détérioration anticipée de votre liner.
Mais alors comment savoir si vous disposez de calcaire dans votre piscine ?
C’est très simple, il y a deux façons de vous en rendre compte. Soit en faisant un test de dureté (TH), soit en identifiant les problèmes comme le fait d’avoir des taches blanches sur votre revêtement.

Vous pouvez également subir un colmatage du filtre sachant que les filtres à cartouche sont plus sensibles à ce type de problème. Ou encore observer un dépôt qui entraîne des parois rugueuses contribuant ainsi à la fixation des algues.

Étape n°6 : L’ajustement du TAC

Le TAC ou Titre Alcalimétrique Complet ou alcalinité de l’eau de votre piscine est la mesure de la teneur en sels minéraux de votre bassin.
Ce taux s’exprime en degrés français, en mg/l ou en ppm sachant que 1°F correspond à 10 mg/l et à 10 ppm.
Le taux de TAC est souvent oublié lorsque l’on teste l’eau de sa piscine. Sachez qu'avoir un bon taux de TAC est important car il va permettre de stabiliser la valeur du pH.
La vérification de ce taux se fait au moment de votre analyse hebdomadaire mais également à l’ouverture et à la fermeture de la piscine.
Si vous disposez d’un bassin avec PVC comme les liners, membranes ou coques, le taux idéal se situe entre 8 et 15°F. Les piscines béton ou carrelage préfèrent un taux plus élevé, compris entre 15 et 18°F.

Étape n°7 : L’ajustement du pH

Si vous traitez votre piscine au chlore, la valeur du pH doit être comprise entre 7 et 7,4. Si par contre, vous utilisez le brome, il peut être compris entre 7 et 7,6.

correcteur pH

Étape n°8 : Le traitement choc

Cette étape est cruciale car elle va permettre d’éradiquer les micro-organismes et les particules non désirables. En fonction du traitement de votre piscine, utilisez le brome choc, l'oxygène actif choc, le chlore choc ou encore l'hypochlorite de calcium. Il faut également penser à cette étape à utiliser un floculant liquide si vous disposez d'un filtre à sable ou un clarifiant liquide dans le cas d'un filtre à cartouche.

Étape n°9 : Le traitement anti-algues

Démarrer un traitement préventif contre les algues s’avère indispensable pour freiner et éviter la propagation des algues dans le bassin. Pour cette intervention, vous utiliserez un produit algicide pour se débarrasser des algues.

Étape n°10 : Le nettoyage

Lancer une procédure de nettoyage par le biais de votre filtre.

Étape n°11 : La floculation ou clarification à titre préventif

Cette étape ne concerne que les détenteurs d'un filtre à sable ou d'un filtre à cartouche. Le floculant ou clarifiant engendre l’agglomération des particules qui deviennent plus lourdes et tombent au fond de la piscine. Ce produit est utilisé sous forme de cartouche ou de chaussette.

Étape n°12 : Le traitement régulier

C’est à cette étape que vous allez reprendre vos habitudes de traitement. Brome, chlore, oxygène actif ou traitement au sel en fonction de vos préférences.

Étape n°13 : Le réglage de la filtration

Une fois l’eau redevenue bien transparente, vous devez procéder au réglage de la filtration au minimum. En prenant la température de votre eau, divisée par 2.
La filtration est plus efficace si vous l’enclenchez aux heures les plus chaudes de la journée.

C’est la fin de notre article, il ne vous reste plus qu’à appliquer toutes les étapes directement chez vous !

 

En supplément, voici les 5 conseils de Samantha (notre conseillère spécialisée en réouverture de piscine) 😃

 

Partager votre lecture

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Continuer la lecture