Que choisir

Quel type d'hivernage pour ma piscine enterrée ?

Publié il y a 1 mois #hivernageactif | #hivernagepassif | #hivernersapiscine

Hivernage passif ou actif ? Le choix n’est pas vraiment simple lorsque l'on doit choisir le type d'hivernage pour sa piscine. Cela dépend surtout de votre lieu de résidence, de la taille de votre bassin mais également du temps que vous pouvez y consacrer.

J’ai donc mené ma petite enquête auprès de mon collègue Stéphane, un pro dans le domaine de la piscine afin de vous donner toutes les réponses à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur l’hivernage.

Est-ce qu’il est obligatoire d’hiverner sa piscine ?

Non, ce n’est pas obligatoire mais fortement recommandé selon le lieu de résidence. Si tu vis dans une zone où le gel est présent l’hiver, je te réponds de procéder à un hivernage. Par contre, si comme moi, tu vis dans le Sud où les hivers sont plutôt doux, tu peux éviter cette contrainte.

Quand faut-il penser à hiverner sa piscine ?

Quand la température de l’eau descend en dessous des 15°C. C’est à ce moment-là qu’il faut arrêter tout le matériel tel que les pompes doseuses, le robot,… En bref, tout ce qui fonctionne à l’électricité.

Bon à savoir : Pour les piscines au sel, il est recommandé de procéder à l'hivernage dès que l'eau descend en dessous de 16°C car tu risques la détérioration de ta cellule d'électrolyse contenue dans ton électrolyseur.

À quel moment vider sa piscine ?

Je ne conseille pas du tout de vider sa piscine. Si tu le fais, prévois de ne pas la laisser vide plus longtemps qu’une semaine. La seule raison pour laquelle tu peux être amenée de la vider est au moment où elle arrive à saturation de produit, c’est-à-dire approximativement tous les 10 ans.

Est-ce qu'une bâche d'hivernage est nécessaire ?

Oui, c’est fortement conseillé dans les deux cas.

Qu'est-ce que l'hivernage passif ?

L’hivernage passif oblige à stopper complètement le fonctionnement de la piscine. C’est pour cette raison qu’il est fortement conseillé de la bâcher si tu choisis ce type d’hivernage. Du coup, tu évites les feuilles, les saletés et les petites bêtes indésirables.
C'est la solution la plus fiable surtout quand tu habites une région sujette aux gels à répétition car il permet de protéger intégralement ton équipement contre les dégâts que peuvent produire des températures négatives.

Qu'est-ce que l'hivernage actif ?

L’hivernage actif demande un peu plus de temps, et ce, tout au long de l’hiver. La filtration reste en fonctionnement pendant toute la période mais de façon beaucoup plus modérée, de l’ordre de deux à trois heures par jour. Il s’agit de faire circuler l’eau en permanence afin d’éviter qu’elle ne gèle dans le système. Dans ce cas de figure, tu n’es pas contrainte de bâcher ta piscine même s’il est fortement conseillé de le faire.

Quelle est la solution la moins onéreuse ?

Cela dépend de ce qu’on souhaite faire. Si on ne veut pas investir dans une bâche, on part obligatoirement dans un hivernage actif.
L’hivernage passif est celui qui demande plus d’investissement au début mais ensuite, une fois qu’on dispose du matériel, il ne reste plus qu’à acheter le bidon d’hivernage.

Quelle est la solution la plus contraignante ?

L’hivernage actif puisqu’il faut continuer à surveiller sa piscine tout au long de l’hiver.

Quel type d’hivernage conseilles-tu à tes clients ?

Aucun, c’est vraiment au cas par cas et selon le lieu de résidence et le choix du client. Mais si j’avais une piscine, je ferai un hivernage actif sans bâche.

Petit rappel des avantages et des inconvénients

AvantagesInconvénients
Hivernage actif- Esthétique préservée sans la bâche.
- Simple à réaliser.
- Qualité de l'eau préservée.
- Pas de risque de grippage de la pompe qui n'a pas fonctionné depuis longtemps.
- Économie de produits pour la remise en route.
- Surveiller la piscine tout l'hiver surtout s'il fait très froid.
- Continuer à nettoyer la piscine tout au long de l'hiver.
- Contraignant.
- Dépenses en électricité et en produits.
Hivernage passif- Pratique, aucune surveillance nécessaire.
- Esprit tranquille.
- Pas d'achats de produits supplémentaires.
- Pas de dépenses électriques.
- Pas de nettoyage nécessaire.
- Dépenses en accessoires pour la mise en place.
- Temps de mise en place à prévoir.
- Peu esthétique.
- Achat d'une bâche.
- Remise en service plus onéreuse avec l'achat de produits et un nettoyage en profondeur.

Après toutes ces réponses, vous êtes plutôt Team hivernage actif ou passif ?

Partager votre lecture

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Continuer la lecture