Les bons tuyaux

Comment utiliser l'eau de pluie dans la maison ?

Publié il y a 1 an #arrosage | #bonplan | #ecologie | #eaudepluie

L'eau de pluie est une source d'eau naturelle inépuisable, plutôt facile à récupérer à domicile. Dans la maison, les utilisations de l'eau pluviale non traitée sont possibles. En effet, il est tout à fait réalisable de récupérer soi-même de l'eau de pluie, le gain économique et écologique est alors sans pareil.

 

Il faut savoir dans un premier temps que l'eau de pluie pendant sa descente absorbe la pollution qui circule dans l'atmosphère. En effet, la combustion des énergies fossiles (charbon, pétrole ou gaz naturel), mais aussi la pollution des véhicules qui relâchent une grande quantité d'oxyde d'azote, les industries qui dégagent du dioxyde de soufre et les activités agricoles qui produisent du nitrate d'ammoniac peuvent infecter les eaux pluviales.

L'eau de pluie est-elle potable ?

La collecte de l'eau pluviale est courante dans le domaine domestique. L'eau de pluie peut constituer une importante source d'eau, surtout si les systèmes de captage d'eau sont bien conçus. Les citernes et les réservoirs, doivent être renforcés par une excellente hygiène du point d'utilisation et être protégés des intrusions animales, etc...

 

Pourtant, d'après l'Organisation Mondiale de la Santé : L'eau de pluie n'est pas potable, elle est donc considérée comme non consommable ni à boire, ni dans la préparation d'aliments.

 

En France, la législation sur l'eau de pluie, est inscrite au Code Civil. En effet, l'article 641 du Code dit que "tout propriétaire a le droit d'user et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fonds".

 

Pourtant, à la question : "Peut-on boire ou cuisiner avec l'eau de pluie ?" Le Ministère de la Santé déconseille fortement de boire les eaux pluviales en raison des risques sanitaires et de leurs compositions très variables.

 

Rendre potable l'eau de pluie, demande une installation très spécifique et très complexe. Pour autant, il existe des appareils de filtration le permettant. On parle de potabilisation de l'eau.

 

En Australie, il existe une bouteille d'eau de pluie disponible à la consommation. La Tasmanian Rain fait partie des eaux les plus chères du monde, elle coûte 5$ pour seulement 750 ml, alors qu'une bouteille d'eau minérale coûte en moyenne moins de 1$. Toutefois, il n'existe pas de risque zéro sanitaire. Son seul avantage est qu'elle est directement prélevée durant sa chute et dans des zones atmosphériques peu polluées.

Tasmanian Rain, eau de pluie australienne

Utiliser l'eau de pluie pour les tâches ménagères et le jardin

En utilisant de l'eau pluviale pour vos tâches ménagères, vous pouvez remplacer environ 44 % de votre consommation d'eau, selon la Fédération des Industriels Français de l'Eau de pluie (IFEP).

 

Dans la maison, l'eau de pluie peut servir à nettoyer vos sols et vos surfaces. Elle peut servir à laver votre linge, mais aussi à remplir les chasses d'eau des toilettes.

 

Elle peut être notamment utilisée pour laver vos voitures et arroser vos plantes. Cette eau sera un atout pour le jardin ou tout autre usage extérieur tel que l’appoint en eau de mares et bassins artificiels.

 

Hors de la maison, cette eau pourrait servir à la lutte contre les incendies et au refroidissement des centrales industrielles.

 

Infographie du Centre d'Information de l'eau

Comment récupérer les eaux pluviales pour un usage domestique ?

Les équipements de récupération de l’eau doivent être fabriqués de façon à ne présenter aucun risque de contamination, surtout lors de sa redistribution dans la maison.

Pour ce faire, il vous faut :

  • Une descente de gouttière qui récupère l'eau du toit. L'idéal est d'ajouter une crapaudine pour empêcher les feuilles de passer. Elle se place à la naissance de la descente. Il est également possible d'installer un collecteur filtrant dans la gouttière.
  • Munissez-vous d'une cuve de récupération. Vous pouvez soit l'enterrer, soit la laisser à l'air libre. Il faudra opter pour un trop-plein, afin d'évacuer l'eau si la cuve est pleine.

 

Votre système de récupération d'eau prêt, adaptez-le à vos besoins. Par exemple :

 

  • Si vous utilisez l'eau pour laver du linge, il est recommandé de positionner un dispositif de filtration après la cuve. Ainsi, l'eau sera retirée de ses impuretés fines et de probables mauvaises odeurs.
  • Pour utiliser votre eau de pluie dans le jardin, il vous faudra une pompe avec sa crépine d'aspiration. Comme la pompe immergée automatique Divertron dédiée à la récupération d'eau de pluie. Elle aspire l’eau issue de la cuve et la refoule directement vers votre installation d’arrosage.
  • Pour envoyer de l'eau dans vos canalisations et alimenter votre maison vous devez vous munir d'un groupe hydrophore. Ce groupe enverra de l'eau à votre W.C, votre lave-linge, etc...
Dessin eau de pluie maison
Que faire de mes eaux pluviales ? par Inbw.be

Bon à savoir :

 

Aucun produit antigel ne doit être ajouté dans la cuve. Il faut régulièrement vérifier la propreté des équipements. Une plaque de signalisation avec écrit eau non-potable et un pictogramme doivent être affichés à côté de chaque point de soutirage d'eau et WC alimentés par l'eau de pluie. Les robinets doivent pouvoir être verrouillés.

Site officiel de l'administration française

Partager votre lecture

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Continuer la lecture