Les grandes questions

Zoom sur l'assainissement

Publié il y a 1 an #assainissement | #eaudomestique | #relevagemaison

L’assainissement est un problème commun qui nous touche tous au quotidien. Un bon réseau d’assainissement représente la garantie d’un environnement préservé.

La définition de l'assainissement

L’assainissement, c’est l’ensemble des procédés d’évacuation de toutes les eaux usées, chargées et pluviales régis par les exigences de la santé publique et de l’environnement.

Les eaux usées et chargées désignent à la fois, les eaux rejetées par votre lave-vaisselle, lave-linge, douche, évier mais également vos toilettes. Ces eaux ne peuvent en aucun cas être rejetées en l’état dans la nature. Leur contenance en micro-organismes potentiellement pathogènes est bien trop importante.

Il est donc nécessaire de procéder au traitement de ces eaux, si ce n’est pas fait, elles pollueront les sols et les nappes phréatiques s’y trouvant.

Les eaux pluviales représentent les eaux issues de pluies et d’inondations. Moins polluantes, ces eaux sont traitées séparément et peuvent être évacuées sans traitement.

Quelques chiffres sur l'assainissement non collectif

Avant de commencer j’aimerais vous donner quelques chiffres pour vous aider à comprendre. Ce sont des données qui datent de 2015, je n’ai pas réussi à trouver plus récent mais ils restent tout de même assez parlants.

Il faut savoir que 12 millions de Français sont équipés d’un système de traitement non collectif ce qui représente 15 à 20 % de la population habitant principalement en milieu rural.

Ce qui amène sur l’hexagone à un parc d’environ 5 millions d’installations.

À savoir que selon un diagnostic effectué par les SPANC, sur 5 millions d’installations, 63% ne seraient pas conformes. 46% des installations seraient incomplètes ou fonctionneraient mal et 17% représenteraient un risque sanitaire ou environnemental.

Les différents modes d'évacuation

Il existe deux méthodes d’assainissement :

  • L’assainissement collectif qui se trouve être le plus commun. C’est tout simplement le raccordement au tout-à-l’égout.
  • L’assainissement non collectif que l’on appelle également assainissement individuel ou autonome.

L'assainissement collectif

Assainissement collectif

Il existe deux types d’assainissement collectif à disposition des communes :

  • Le réseau que l’on appelle séparatif, c’est le plus commun. Il permet de gérer séparément les eaux selon leur type et le traitement dont elles ont besoin avant le rejet au tout-à-l’égout. Dans ce cas, les eaux pluviales sont rejetées dans un réseau complètement à part du réseau des eaux usées.
  • Le réseau dénommé unitaire d’assainissement. Le réseau comme son nom l’indique est composé d’un seul égout qui réceptionne à la fois les eaux pluviales et les eaux usées. Dans le cas de ce réseau, la commune doit aménager un dispositif qui permet de réguler le flux envoyé vers le système de traitement en cas de forte pluie.

Les frais de raccordement sont divisés en deux parties. La partie du réseau jusqu’à la clôture de la maison est prise en charge par la commune et celle de la clôture jusqu’à la maison reste à la charge du propriétaire.

Cependant il arrive parfois que certaines habitations se situent assez loin des égouts ou qu'elles sont en contre bas de la route. C'est pour cette raison, que certains propriétaires installent une station de relevage dans le jardin.

Tous les immeubles et habitations ont une obligation de raccordement aux égouts publics sauf dans certains cas bien précis. Ce qui nous mène à l’assainissement individuel.

L'assainissement individuel

Assainissement non collectif

Appelé communément fosse septique, vous êtes concerné par ce type de raccordement si votre logement ne peut pas pour une raison ou une autre disposer de raccordement au tout-à-l’égout.

Afin de palier à tous les problèmes causés par des mauvaises installations ou autres, la loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose depuis le 1er janvier 2011, qu’un diagnostic d’assainissement soit établi pour toute vente d’un logement non raccordé au tout-à-l’égout.

Petit lexique pour mieux comprendre les mots compliqués

SPANC : le Service Public de l’Assainissement Non Collectif. Il est chargé de conseiller et d’accompagner les particuliers dans la mise en place de leur installation d’assainissement non collectif.
Il contrôle également les installations d’assainissement non collectif.

Eaux usées : appelées également eaux grises. Ce sont les eaux domestiques mis à part vos WC.

Eaux chargées : appelées également eaux noires ou vannes. Ce sont les eaux de vos toilettes.

Eaux claires : ou également nommées eaux pluviales. Ce sont des eaux dont la granulométrie et le nombre sont faibles.

Partager votre lecture

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Continuer la lecture