Les grandes questions

L’eau du robinet en France

Publié il y a 2 ans #assainissement | #eaudouce | #eaudurobinet | #eaupotable | #traitersoneau

En France, la production et la distribution de l’eau sont une affaire sérieuse. On compte, pas loin de 35 000 captages prélevant l’eau dans les nappes souterraines. Les ressources superficielles telles que les fleuves, les rivières, les lacs et les barrages peuvent servir de lieux de captages. L'eau du robinet en France, arrive par le biais d'un système de distribution hyper performant.

Comment l'eau arrive dans nos robinets ?

L’eau du robinet est potable mais savez-vous comment ? L'histoire commence par des stations de captages. Soyez-en sûr, vous en avez déjà vu. Ce sont des énormes puits souterrains, dont la profondeur des ouvrages varie de 1 à 330 mètres. La nappe souterraine ou l’aquifère est une nappe où la couche d’eau est la plus proche de notre sol.


C’est pourquoi, l'eau est susceptible de rencontrer des problèmes de pollutions qui s’infiltreraient par le sol. C’est ce qu’on appelle la couche libre. Cette dernière est malheureusement la nappe la plus exposée aux activités agricoles. Ces activités utilisent de nombreux produits chimiques. On peut y retrouver du nitrate, mais aussi des pesticides par exemple. Près de 54 % des captages sont réalisés dans des nappes souterraines de faible quantité.


En comparaison, il existe des nappes souterraines dites captives qui représentent un avantage qualitatif. En effet, elles présentent une meilleure qualité d’un point de vue chimique et bactériologique. Certains ouvrages d’envergure s’infiltrent profondément dans le sol au travers des roches. Ces nappes profondes offrent une eau naturellement filtrée par le milieu souterrain. Seulement 6 % des captages sont de grande et de très grande capacité.


Dans certaines communes de France, les forages peuvent aller de 100 à plus de 300 mètres de profondeur, ces eaux peuvent être vieilles de 20 000 ans !

 


L’eau des nappes souterraines est différemment utilisée, selon le pays d’exploitation. En France, on considère que cette ressource est principalement dédiée à l’irrigation (65 %), à l’eau potable (25 %) et à l’industrie (10 %).

En France, ces stations de captages fournissent 19 millions de m³ d’eau par jour.

Après le captage vient la production et la distribution de l'eau

Il existe 16 500 stations de production en France. Leur but étant d’éliminer les agents biologiques et chimiques concentrés dans l’eau avant d’arriver dans votre robinet. Et c’est un travail bien fait ! Saviez-vous que l’eau du robinet est l’aliment le plus contrôlé en France ?

eau du robinet en france


Oui, l’eau du robinet fait l’objet d’un contrôle sanitaire accru. La plupart du temps, il est recherché des traces de nitrates et de pesticides, mais aussi de radioactivité naturelle ou de plomb. Le contrôle de l’eau est une affaire extrêmement sérieuse pour la France. L’acheminement vers les réseaux de distribution et les installations de stockage, sont par exemple : les châteaux d’eaux.

25 000 réseaux de distribution existent en France. Ils représentent l’ensemble des canalisations et des équipements qui conduisent l’eau à votre robinet.

L'importante protection du réseau d'eau potable

La sécurité et la protection de ces ouvrages et installations sont une nécessité vitale, puisqu’il en est de la santé de la population. Au-delà du processus de traitement de l’eau, de sa chloration et de sa filtration, les réseaux de productions sont soumis à de nombreux contrôles. Et notamment dans le suivi du fonctionnement et de la maintenance des installations de désinfection.


Si ce n’est pas le Ministère de la Santé via ses laboratoires agréés, les personnes responsables de la production et de la distribution ne sont autres que les maires. Mais aussi, les présidents des collectivités ou les exploitants privés. Leur rôle est de vérifier le bon fonctionnement des installations. Ce rôle consiste à protéger les ouvrages contre d’éventuelles intrusions humaines ou animales.


De nombreux plans sont proposés afin de préserver les ressources en eau. Dans un premier temps, la lutte contre la pollution des nitrates d'origine agricole et la promotion pour les bonnes pratiques agricoles.

Il y a donc la mise en place de périmètres de protection sur tous les dispositifs de captages ou de productions. Ainsi, le perfectionnement des protocoles d’assainissement sont de rigueur. Sans oublier, la promotion de l’agriculture biologique, l’entretien rigoureux des ouvrages, de stockage et la dérivation via les canalisations.

Vérifier l'eau du robinet et améliorer sa consommation c'est possible !


Testez l’eau chez vous grâce à de nombreux outils de test, c'est tout à fait réalisable aujourd'hui ! Vous pouvez notamment analyser le taux de calcaire, le nitrate, le fer et tous les autres micro-organismes de l’eau. Il existe des outils à installer chez vous afin de traiter son eau de maison tels que des adoucisseurs, des filtres ou même des stérilisateurs.


Par exemple, vous pouvez consulter la qualité de l’eau de votre ville ou village sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Infographie sur l'eau du robinet expliquant le cycle de l'eau, des captages, de la production et du traitement et de la distribution.

À savoir :
50 % des Français pensent que la France réutilise ses eaux usées pour la consommation domestique. Pourtant cet usage n'est pas autorisé. C’est en fait, l’irrigation agricole (éloignée du passage humain) ou l’arrosage nocturne de golfs, voire d’espaces verts qui peuvent à ce jour en bénéficier. Les particuliers peuvent cependant réutiliser leurs propres eaux usées comme l’eau de vaisselle ou de la salle de bain grâce des stérilisateurs, pour l’arrosage du jardin.

Partager votre lecture

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Continuer la lecture